Achat de matériel et gestion de la chaîne d’approvisionnement pour des entreprises industrielles au Maroc

Projet de chambre et d’association entre le Maroc et l’Allemagne

Le Maroc est le pays le plus compétitif de l’Afrique du Nord en raison de sa situation géographique, de sa bonne infrastructure et de ses faibles coûts de main-d’œuvre. Néanmoins, le nombre d’acheteurs allemands investissant au Maroc reste faible.

Afin de rapprocher l’économie allemande et marocaine, le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement promeut le projet de chambres et d’associations de sequa gGmbH “Achats de matériaux et gestion de la chaîne d’approvisionnement pour les entreprises industrielles au Maroc”. Organisé par BME et l’EMA du côté allemand, et de l’AMCA (achats), l’AMICA (automobile) et l’ASMEX (exportation) du côté marocain, ce projet  sera réalisé de 2017 à 2020.

Dans le cadre de ce projet, les associations partenaires marocaines seront introduites de plus près aux structures allemandes et leurs services de conseil seront également étendus aux acheteurs allemands, aux responsables de la chaîne logistique et aux logisticiens.

L’objectif du projet ConnectAchat est de renforcer la compétitivité et l’orientation internationale des entreprises marocaines en développant les compétences et les structures des trois associations partenaires marocaines. Ils deviennent ainsi des agents et des acteurs axés sur la demande pour l’internationalisation de leurs entreprises membres tout au long des chaînes d’approvisionnement transfrontalières.

Dans le cadre de ce projet pilote, un réseau institutionnel des chambres de commerce et d’associations industrielles se familiarise avec les structures allemandes et le secteur privé marocain bénéficie d’un soutien durable dans ses activités entrepreneuriales. Les PME en particulier bénéficieront des offres dans le cadre du projet. L’Association internationale pour la gestion des achats et des approvisionnements (IFPSM) ne compte parmi ses membres aucune association marocaine et aucune association arabe, ce qui montre que les achats et la gestion de la chaîne d’approvisionnement peuvent encore être positionnés avec succès et d’une façon durable.

Association Marocaine de la Communauté Achats (AMCA)

Fondée en 2012, l’Association Marocaine de la Communauté des Achats (AMCA) est une jeune association en pleine expansion avec environ 500 membres de professionnels dans le domaine de l’achat, à savoir: Directeurs Achat, Responsables, Acheteurs Séniors et Juniors opérant au sein des entreprises marocaines publiques et privées. L’association œuvre dans l’optimisation des achats B to B et favorise l’échange d’expériences entre Acheteurs des différents secteurs d’activité. L’AMCA a pour objectif principal de promouvoir le rôle de la fonction Achat au Maroc, notamment auprès des entreprises marocaines, afin de la positionner en tant que fonction stratégique. À cet égard, l’AMCA se veut un pool de compétences en matière d’achat, permettant d’assurer le transfert de savoir-faire entre ses membres et ses partenaires, de manière permanente et actualisée. A cet égard, l’AMCA organise, entre autres, des séminaires et des workshops sur des sujets concernant  la fonction Achats au Maroc. De même, elle dispose d’une plate-forme en ligne pour diffuser les informations et les événements importants sur le réseau de ses membres. Enfin, l’AMCA dispose d’un blog d’échange entre ses membres, d’une structure de recrutement des séniors d’une part et d’une cellule d’intégration des jeunes diplômés en Achat d’autre part. De plus amples informations sur l’association sont disponibles sur:  www.amcamaroc.org

Association Marocaine Pour L’Industrie Et Le Commerce Automobile (Amica)

Fondée en 1974, AMICA regroupe 160 entreprises marocaines et internationales actives dans le secteur automobile en tant que fournisseurs de câbles et de sièges automobiles. Environ deux tiers des entreprises membres sont des petites et moyennes entreprises. L’association se veut une interface entre les acteurs du marché, les industriels, les pouvoirs publics et les organisations professionnelles (associations et organisations internationales). Ses responsabilités incluent le développement d’opportunités commerciales pour le secteur automobile marocain ainsi que l’amélioration et la qualification des conditions d’exportation pour ses membres, y compris la formation, les études sectorielles, la contrefaçon et l’assistance aux investisseurs potentiels au Maroc. Plus d’informations sur l’association peuvent être trouvées à: www.amica.org.ma

Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX)

Créée en 1982, l’Association Marocaine des Exportateurs « ASMEX » s’exprime au nom de ses adhérents directs et indirects pour défendre leurs intérêts, valoriser leurs activités et contribuer à l’essor de leurs exportations. Elle regroupe les exportateurs marocains, les fédérations et associations sectorielles et les institutions publiques et privées concernées par le commerce extérieur. Plusieurs pôles, commissions thématiques et comités ad-hoc réunissent les membres de l’ASMEX pour débattre et échanger sur le développement et la promotion des secteurs exportateurs marocains. L’ASMEX dispose également d’un maillage régional qui permet d’être à la proximité des exportateurs dans les régions. Elle est une force de propositions sur toutes les problématiques du commerce extérieur. Plus d’informations sur l’association peuvent être trouvées à: www.asmex.org

L’Association pour la gestion de la chaine d’approvisionnement, l’achat et la logistique (BME)

Le BME a été créé en Allemagne depuis sa fondation en 1954 en tant qu’association commerciale pour les acheteurs, les responsables de la chaîne d’approvisionnement et les logisticiens. Elle se considère comme un prestataire de services pour ses membres, issus de tous les secteurs de l’économie allemande. Ses objectifs comprennent le transfert de connaissances grâce à un échange constant d’expériences, la formation et le perfectionnement du personnel qualifié (national et international) et le travail scientifique sur les nouvelles méthodes, procédures et techniques. Avec son implication en Chine et dans les Balkans occidentaux, le BME a déjà entrepris un chemin vers une meilleure compétitivité, comme prévu dans ce projet CIP, ailleurs. De plus amples informations sur l’association sont disponibles sur: www.bme.de

Objectif du projet

Les associations partenaires ont élargi leurs compétences ainsi que leurs structures et sont des intermédiaires et des acteurs orientés vers la demande pour une internationalisation de leurs entreprises membres dans le domaine des chaînes d’approvisionnement.

Résultat 1 :

Les partenaires marocains du projet et leurs entreprises membres sont sensibilisés aux thèmes des achats, de la gestion de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique ainsi qu’aux processus d’achat et d’approvisionnement.

Résultat 2 :

Les capacités des associations partenaires sont renforcées.

Résultat 3 :

Des services orientés vers la demande et des mesures de qualification pour renforcer la compétitivité et l’internationalisation ont été établis.