Algérie pp

Dernière mise à jour : 6 mars 2020

La République algérienne démocratique et populaire est nichée entre la Méditerranée et le Sahara, à l’ouest du monde arabe. Avec une superficie d’environ 2,2 millions de kilomètres carrés, l’Algérie est le plus grand pays d’Afrique et environ six fois plus grand que l’Allemagne. Avec près de 41,7 millions d’habitants, elle se classe au troisième rang des pays arabes les plus peuplés après l’Égypte et le Soudan. La capitale Alger est située au nord, directement sur la côte.

Le président Abdelaziz Bouteflika, en poste depuis 1999, a quitté ses fonctions en avril 2019. L’ancien Premier ministre Abdelmajid Tebboune est sorti victorieux des élections présidentielles de décembre 2019.

L’économie algérienne est principalement déterminée par l’État. Grâce aux revenus des exportations de pétrole, l’Algérie se révèle relativement stable. Des taux de croissance supérieurs à 2% sont attendus pour 2018 et 2019, alors qu’avant 2017, ils étaient d’au moins 3% chacun. Ce n’est qu’en 2017 que la croissance a atteint 1,5 %. L’Algérie attache de l’importance à une croissance durable et équilibrée et encourage la diversification de l’économie avec, entre autres, la gestion durable des déchets, la politique environnementale et la promotion de technologies et d’innovations respectueuses de l’environnement. En outre, le pays est riche en jeunes fondateurs de start-up qui stimulent de manière innovante le marché et les incitations aux investissements dans le secteur privé, qui est encore en expansion.

Dans le Gallup Global Law and Order Index, qui suit l’expérience en matière de criminalité et la confiance dans les services de police et de sécurité, l’Algérie se classe septième sur 135 pays étudiés en 2017. Avec un sentiment subjectif de sécurité de 90 %, l’Algérie partage sa position avec la Suisse et la Finlande. Cela en fait le pays le plus sûr d’Afrique et de la région méditerranéenne et du Moyen-Orient.

Un accord d’association existe entre l’UE et l’Algérie depuis 2005. Les échanges commerciaux portent principalement sur les machines et les équipements de transport, les produits agricoles et chimiques ainsi que le fer et l’acier. Cela reflète également les nombreux projets d’infrastructure avec lesquels l’Algérie se modernise. Le secteur de la construction et le secteur des transports et de la logistique ont connu une croissance particulièrement forte ces dernières années, avec plus de 4% chacun. En ce qui concerne le commerce bilatéral, l’Allemagne a enregistré un excédent d’exportation d’environ 1,37 milliard d’euros en 2019, soit un quart de moins qu’en 2017. Plus de 200 entreprises allemandes sont actives en Algérie. L’Allemagne se classe au quatrième rang des principaux pays fournisseurs.

Appels d’offres en cours